Vous êtes ici: Accueil // Espaces naturels (forêt, trame verte, Réserve Naturelle...) // Incohérence politique vis à vis de la cohérence écologique

Incohérence politique vis à vis de la cohérence écologique

Schéma d’incohérence politique

Curieuse unanimité des élus contre le projet de Schéma Régional de Cohérence Ecologique (SRCE)

L’Assoce Verte, association apolitique de protection de l’environnement,  œuvre depuis 38 ans dans le secteur des trois frontières pour l’intérêt général, la protection de la nature et la qualité de vie.

A un moment où la société a pris conscience de l’importance de l’équilibre entre les activités humaines et les espaces naturels et où les SCOT du pays de Saint-Louis et les PLU des communes intègrent ces priorités, l’Assoce Verte découvre avec stupéfaction le vote négatif des élus sur le SRCE.

En effet, ce schéma a pour vocation d’inscrire à une échelle régionale dans un document d’urbanisme des liaisons (trames vertes et bleues) pour les animaux entre différents espaces de nature (forêts, rivières, ruisseaux, talus, prairies, vergers…). Les animaux comme les hommes ont un besoin vital de leurs propres voies de circulation.

Cherchons la cohérence dans cette incohérence…

Y aurait-il un ou des chefs d’orchestre ? La presse nous en a déjà révélé un lors du conseil municipal de Habsheim fin octobre où fut lue la lettre d’instructions du Président du Conseil Général du Haut-Rhin pour un vote défavorable au SRCE. Les confidences d’un maire du secteur des 3 frontières nous en a révélé un autre en la personne du Président de la Communauté de Communes des Trois Frontières.

Et que dire d’un Vice-président de la Région Alsace, copilote de la démarche du SRCE avec l’Etat, qui une fois de retour dans sa commune fait voter unanimement contre, pour pouvoir allègrement continuer à massacrer ses collines ?

Comment comprendre aussi le vote négatif de toutes les communes dont les maires siègent au Conseil d’Administration de la Petite Camargue Alsacienne, ou développent sur leurs communes des projets transfrontaliers de trames vertes bénéficiant d’aides européennes ?

Même si quelques maladresses se sont glissées dans le dossier du SRCE et que durant la préparation de ce projet les élus ont mené la politique de la chaise vide, il méritait d’être soutenu pour l’intérêt général. Cette situation ressemble étrangement à la levée de bouclier contre NATURA 2000 au moment de son adoption.

L’Assoce Verte face à ces incohérences sera particulièrement vigilante durant la compagne des municipales pour que l’environnement ne soit pas instrumentalisé  et que les élus retrouvent une gestion équilibrée du territoire pour l’homme et la nature. Qu’on se le dise !

Copyright © 1975 - 2019 l’Assoce Verte. All rights reserved - Tous droits réservés