Vous êtes ici: Accueil // Espaces naturels (forêt, trame verte, Réserve Naturelle...) // Classement et extension de la Réserve Naturelle de la Petite Camargue Alsacienne

Classement et extension de la Réserve Naturelle de la Petite Camargue Alsacienne

Mobilisation générale pour l’extension

de la Réserve Naturelle Nationale de la Petite Camargue Alsacienne

Après un long travail de terrain durant de nombreuses années, les Amis de la Petite Camargue Alsacienne sont heureux de vous annoncer que le projet d’extension de la Réserve Naturelle de la Petite Camargue Alsacienne située dans le sud du Haut-Rhin est bouclé. L’actuelle Réserve Naturelle fait 120 ha, le projet d’extension porte sur 904 ha !

L’enquête publique aura lieu du 12 novembre au 12 décembre 03 dans les communes concernées par l’extension, c’est-à-dire Saint-Louis, Blotzheim, Village-Neuf, Rosenau, Bartenheim et Kembs. Une grande mobilisation s’organise afin que nous soyons nombreux à réagir dans le cadre de l’enquête publique. Vous recevrez donc prochainement par courrier, une lettre-type à renvoyer au commissaire enquêteur.

Les Amis de la Petite Camargue Alsacienne comptent sur vous, pour que la Petite Camargue devienne GRANDE !

Monsieur, le Commissaire Enquêteur,

Par mon courrier, je souhaite soutenir ce projet d’extension de la Réserve Naturelle de la Petite Camargue Alsacienne comme l’ont fait les 20 000 signataires de la pétition des Amis de la Petite Camargue Alsacienne.

Ce travail d’extension a été le fruit d’un long dialogue durant de nombreuses années, avec l’ensemble des acteurs de terrains (communes, département, EDF, Voies Navigables de France, les représentants des agriculteurs, des pêcheurs, des chasseurs, des citoyens et des amoureux de la nature). A l’issue de cette concertation (périmètre d’étude de 1 200 ha), un peu plus de 900 ha sont proposés au classement. Le dossier d’enquête publique fait apparaître clairement que ce projet repose sur une réelle volonté de protéger la Petite Camargue Alsacienne pour l’intérêt général  :

  • Aucun terrain constructible n’est concerné par la zone d’extension.
  • La majorité des parcelles appartiennent au domaine public ou parapublic (communes, EDF, Voies Navigables de France…)
  • Le département avec les communes a mis en zone de préemption aux titres des espaces naturels sensibles une partie des surfaces (parcelles privées sur Rosenau, Village-Neuf et Bartenheim)
  • Certains terrains ont été achetés ou loués par le Conservatoire des Sites Alsaciens notamment via une souscription publique (REGIO NATURA)
  • Un bail emphytéotique de 99 ans avec la commune de Blotzheim court sur une autre partie des terrains

Je souhaite vous faire part également de huit bonnes raisons pour classer cette zone en Réserve Naturelle :

  • préserver dans la région des Trois Frontières un poumon vert, lieu de découverte et de détente pour les petits et les plus grands, accessible à tous.
  • protéger les espaces naturels (pelouses sèches, roselière, forêt…)
  • restaurer des milieux naturels détruits par l’agriculture intensive
  • relier entre eux les différents milieux naturels actuellement morcelés. La survie à long terme de la faune et de la flore en dépend.
  • conserver les zones humides (marais, roselières, anciens bras du Rhin…). Leur fonctionnement de « filtre épurateur naturel » sert à améliorer la qualité de l’eau de la nappe phréatique et des eaux de surface (ruisseau de l’Augraben)
  • rétablir la circulation naturelle de l’eau et conserver des zones inondables
  • renforcer ce secteur géographique, « site-étape », vital dans la migration des oiseaux et couloir de circulation France (Sundgau, Hardt, Plaine de l’Au, île du Rhin), Allemagne et Suisse.
  • valoriser pour les générations futures ce patrimoine naturel historique témoignage vivant de la présence du Rhin dans la plaine de l’Au.

En effet, ces zones mises à l’étude dans le cadre de l’extension de la Réserve Naturelle assurent un rôle de zone tampon avec les milieux naturels voisins. La richesse des habitats et des espèces animales et végétales que l’on peut y rencontrer leur a valu d’être répertoriées dans la liste des milieux naturels exceptionnels reconnus pour leur intérêt international !

  • Classées en ZNIEFF (Zone Naturelle d’intérêt Floristique et Faunistique)
  • Classées en ZICO (Zone d’Intérêt pour la Conservation des Oiseaux)
  • Retenues dans l’inventaire européen NATURA 2000 (tant dans la Directive Habitat que la Directive Oiseaux)
  • Inscrites dans la cartographie transfrontalière REGIOBOGEN
  • Protégées et inaltérables dans le SDAU (Schéma Directeur d’Aménagement et d’Urbanisation)
  • Classées en Zone de préemption au titre des espaces naturels sensibles
  • Inscrites très majoritairement en Zone ND des POS – PLU (Plan d’Occupation des sols – Plan Local d’Urbanisme)
  • Classées en Réserve de chasse (île du Rhin)
  • Classées en Forêt de protection (talus rhénan)
  • Inscrites de part les plantes et les animaux présents dans ce secteur sur les listes à protéger au niveau régional, national et européen.
  • Inscrites dans le « schéma des trames vertes » du Conseil Régional d’Alsace
  • Répertoriées dans les zones inondables à préserver

La Petite Camargue Alsacienne est pour certaines espèces faunistiques et floristiques un des derniers milieux de vie favorable en Alsace, c’est pourquoi il est capital de protéger cette zone géographique en Réserve Naturelle.

De nombreuses espèces sont présentes en Petite Camargue et la liste n’est de loin pas exhaustive…

  • Pour les oiseaux : Blongios nain, Héron pourpré, Butor étoilé, Busards des roseaux, Marouette ponctuée, Grande aigrette, six espèces de Pics…
  • Pour les batraciens : Crapaud calamite, Sonneur à ventre jaune, Pélobate brun…
  • Pour la flore : Orchidées, Gentiane pneumonanthe, Iris de Sibérie, Aster amelle, Staphylier, Urticulaire…

Je vous remercie d’avance de bien vouloir consigner mon courrier dans votre rapport.
Veuillez agréer, Monsieur le Commissaire Enquêteur, mes salutations distinguées.

20 000 signatures, une belle et grande victoire !

Le grand public a bien compris  notre combat puisque depuis presque 20 ans il apporte son soutien à l’extension de la Petite Camargue Alsacienne par son engagement et en signant la pétition lancée par l’association. Ce sont plus de 20 000 pétitions que nous ainsi avons déposées auprès du commissaire enquêteur vendredi le 5 décembre à Rosenau.

La mobilisation a également été très forte durant la phase l’enquête publique. Dix associations ont cosigné une lettre accompagnant une demande de démarche citoyenne de participation à cette enquête auprès de leurs membres dans toute l’Alsace. Cette démarche consistait à envoyer une contribution écrite au commissaire enquêteur à Saint-Louis. Nous avons actuellement plus de 1500 personnes qui, par leur talon-réponse, nous ont informé avoir accompli cette démarche et se déclare favorable à l’extension de la Petite Camargue.

Le dossier d’enquête publique fait apparaître clairement que ce projet repose sur une réelle volonté de protéger la Petite Camargue Alsacienne pour l’intérêt général, la mobilisation des citoyens atteste de son bien fondé.

Un grand merci à toutes ces personnes qui se sont engagées fortement pour l’extension de la Réserve Naturelle de la Petite Camargue Alsacienne. Chacune a apporté une petite pierre à l’édifice, que ce soit dans le passé ou pendant l’enquête !

Copyright © 1975 - 2020 l’Assoce Verte. All rights reserved - Tous droits réservés